une fuite de plus des données personnelles de plus de 4,9 millions de citoyens suite à un piratage informatique

Georgie : une fuite de plus des données personnelles de plus de 4,9 millions de citoyens suite à un piratage informatique

La liste des victimes des kackers continue de s’allonger en cette crise sanitaire mondiale due à la pandémie du coronavirus. Les entreprises comme les Etats n’échappent à la furia des piratages qui ne ratent aucune occasion en ces temps de peur généralisée pour tendre leurs pièges et dérober des informations sensibles. La Georgie vient de faire les frais des cybercriminels avec la publication ce samedi d’informations électorales de près de 4,9 millions de citoyens, vivants ou décédés sur un forum de piratage informatique.

Une fuite concernant des données personnelles de millions de Gorgiens


Cette attaque dont a été victime la Georgie concerne des données personnelles de plus de 4,9 millions de personnes. Il s’agit d’informations personnelles de citoyens géorgiens comme les numéros de téléphones portables, les numéros d’identification, les dates de naissance, les adresses ou encore les noms. Les auteurs de cette fuite ont procédé à un partage en ligne d’un fichier au format MDB d’une taille avoisinant 1,04 Go de ces données repérées par le service de surveillance et de prévention des violations de données Under The Breach. Peu importe que la base de données ciblée contienne 4 934 863 enregistrements qui nécessitaient une mise à jour. Ce qu’il convient de mettre en avant ici, c’est la divulgation d’informations sensibles. C’est le lieu de rappeler que la vigilance doit être au sein des entreprises dans le monde et plus particulièrement en Suisse en matière de protection de leur système informatique. Dans ce climat de chaos où sévit le covid-19, les pirates sont à la recherche de la moindre faille pour porter l’estocade.

Un acte de piratage information à l’origine encore inconnue


À l’heure actuelle, les autorités géorgiennes se trouvent dans l’incapacité de situer l’origine ou encore moins le procédé utilisé pour réaliser l’attaque. Selon le forum de piratage informatique sur lequel les données ont été publiées, celles-ci proviendraient du portail gouvernemental voters.cec.gov.ge. Toutefois, cela reste à vérifier dans la mesure où les investigations en cours n’ont pas encore permis d’en savoir davantage sur des pirates ni les méthodes utilisées pour perpétrer l’attaque.

Dans une situation sanitaire qui favorisera sans aucun doute la multiplication des cyberattaques, les entreprises suisses ne doivent pas faire le choix de l’immobilisme. C’est le moment d’investir des solutions de sécurité informatique pour vous prémunir d’éventuels actes de piratage informatiques dont vous pourrez être victimes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *