cyber harcèlement

Comment faire face au cyber harcèlement ?

Pour la grande majorité des gens, Internet offre une expérience positive et très utile. Cependant, le cyber intimidation ou le harcèlement en ligne est quelque chose qui peut potentiellement affecter n’importe qui. Il peut également prendre différentes formes, de l’ennuyeux au traumatisant, et tout le reste. Le harcèlement en ligne peut avoir un impact émotionnel et physique énorme sur la victime, mais il existe des moyens de le gérer et des soutiens sont disponibles pour les gens.

Les différents types de cyber harcèlement

Le cyber harcèlement peut prendre plusieurs formes. Cela peut être :

  • Des menaces personnelles et intimidation

Ce comportement comprend la réception de messages menaçants, la publication de commentaires injurieux et menaçants sur le profil de la victime ou sur d’autres sites Web.

  • L’imitation

Cela implique la création de faux profils et de pages Web attribués à la victime et cela peut également impliquer l’accès au profil de médias sociaux ou aux applications de messagerie de quelqu’un et son utilisation pour contacter d’autres personnes tout en usurpant l’identité du propriétaire du compte ou du profil.

  • Traquer ou harceler

Cela se traduit par l’envoi répété de messages indésirables ou des appels téléphoniques. Utiliser les médias sociaux ou les babillards électroniques pour harceler à plusieurs reprises ou pour publier des déclarations désobligeantes ou diffamatoires. Suivi de l’activité d’une personne et collecte d’informations à son sujet.

  • L’humiliation personnelle

Ce comportement implique la publication d’images ou de vidéos destinées à embarrasser quelqu’un, il peut impliquer des utilisateurs partageant et publiant des images ou des vidéos de victimes maltraitées ou humiliées hors ligne, ou des utilisateurs partageant des communications personnelles telles que des e-mails ou des messages avec un public plus large que prévu l’expéditeur.

Que faire contre le cyber harcèlement ?

Ne répondez pas aux messages qui vous harcèlent ou vous ennuient, même si vous en avez vraiment envie, car c’est exactement ce que veut l’expéditeur. Posez votre téléphone ou reculez. Une réponse immédiate peut parfois aggraver la situation, en particulier dans les cas graves de harcèlement.

Gardez le message : vous n’avez pas besoin de le lire, mais conservez-le. Si vous continuez à recevoir des messages qui vous dérangent, vous aurez besoin de preuves pour obtenir de l’aide. Les propriétaires de sites Web et les sociétés de téléphonie mobile rechercheront tous des preuves avant de pouvoir prendre des mesures pour vous aider. Des experts comme iProtego vous protège du harcèlement digital, vous pouvez les contacter à tout moment, ils seront toujours là pour vous. 

Bloquer l’expéditeur : vous n’avez pas besoin de supporter quelqu’un qui vous harcèle. Si vous recevez des messages qui vous dérangent, bloquez la personne. Tous les réseaux sociaux et applications de messagerie populaires permettent aux utilisateurs de bloquer d’autres utilisateurs. Sur la plupart des réseaux sociaux, il s’agit d’un processus simple effectué via le paramètre de l’application ou en cliquant sur le profil utilisateur. Sur certains téléphones mobiles, vous pouvez bloquer le numéro d’un appelant. Vous devrez peut-être consulter le manuel ou demander à un adulte de vous aider à le faire.

Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance et obtenez du soutien : parler à vos parents, à vos tuteurs, à vos amis ou à quelqu’un en qui vous avez confiance est généralement la première étape pour résoudre tout problème. Dans le cas de messages d’intimidation liés à l’école, vous devriez également parler à un enseignant en qui vous avez confiance.

Signalez le problème aux personnes qui peuvent y remédier. Vous pouvez prendre le contrôle, en le signalant lorsque vous le rencontrez. Les sites Web responsables, les réseaux sociaux et les opérateurs de téléphonie mobile offrent à leurs utilisateurs des moyens de signaler des éléments tels que le contenu inapproprié, la cyber intimidation ou le discours de haine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *